mardi 27 mai 2008

Rapping like a punk


Peu nombreux connaissent le (defunt?) groupe Dyslexic Speedreaders. Dirt Nasty, Andre Legacy, Metfly et le talent du jour Mickey Avalon en font partie. Le groupe n’aura pas forcément marqué les annales et n’a pas vraiment sortie de disques officiels.
Parler du premier effort solo de Mickey Avlon peut paraitre un peu désuet vu que le disque est sorti en 2006 et qu’il n’est plus vraiment d’actualité. Je reviens cependant dessus car j’ai mis la main sur la version vinyle sur ebay en étant très surpris car je n’avais jamais entendu parler de cette sortie. Un maxi promo, aux couleurs du label de JD Sosodef avait été pressé lors de la sortie cd, mais aucuns échos n’avaient fait mention de la parution du LP.
Le disque est sorti chez Shoot to Kill Music/Interscope car notre homme, véritable punkstar en Californie, a signé un deal avec la major. Le contenu est très efficace, « waiting to die » ou « mr right » démontrent la capacité du bonhomme à faire des morceaux entêtants et remuants. Proche de Existereo, il représente la nouvelle génération des rappeurs « foufou » de la côte Ouest.
Ce disque est clairement plus accessible que la majorité des disques des Shapeshifters, moins agressif et plus formaté, à faire écouter à sa copine qui a du mal avec Die Young ou Joe Dub…Beubé si tu m’entends…

1 commentaire:

Cynthia a dit…

I still loved rap!! U know what i'm saying ...